JEAN ET SON AUTHENTIQUE 964 RS

Jean est un personnage connu du département catalan mais encore plus du circuit d’autocross d’Elne. C’est avec émotion au côté de son fils Pierre qu’il nous dévoile son histoire consacrée à sa passion du sport automobile depuis l’âge de 6 ans.

                                                 

SON HISTOIRE
Sa passion du sport auto ne vient pas de son père non mais de lui-même. Tout a commencé dans les années 50, en 1953 lors du GrandPrix Moto de Perpignan où à l’âge de 6 ans il a pu apercevoir pour la première fois les motos. C’était le début d’une grande passion !

Par la suite, c’est au guidon de sa mobylette que Jean allait voir l’arrivée des spéciales des crêtes du Rallye de Catalogne en 1960. Comme tout jeune de 18 ans, le permis signifiait l’évasion ! Et c’est en 1963 qu’il obtenu son papier rose mais sans le code de la route malheureusement.
La première voiture de Jean était une magnifique Simca 1000 blanche.

   

En 1971, notre passionné rentre dans l’Automobile Club du Roussillon en tant que commissaire de route sur les différents évènements du département, comme la course de côte de Corsavy et du Col St Louis. Mais par la même occasion et grâce à ce club, Jean allait souvent sur d’autres évènements tel que la Coupe des Pâques à Nogaro et les GrandPrix de Formule Un au circuit Paul Ricard ou à Barcelone. Et encore un souvenir lui reste en tête, c’est l’incroyable accident du Pilote Rolf Stommelen en 1975 à Montjuic où il était à seulement 200 mètres de ce crash qui fût fatal…

En 1972, Jean achète une autre voiture bien plus sportive puisqu’il s’agit une Renault 12 Gordini avec laquelle il montera en compagnie de son ami Pierre Cambres (agent Alpine à Trouillas) à Paris au Salon de l’Auto pour y passer une première journée puis une deuxième au siège Alpine à Dieppe : admirer des somptueuses préparations de course.

Quelques temps après, fin 1974, c’est lors d’une assemblée générale de l’association sportive que Jean rencontre Claude Bouchet, nouveau dentiste sur Perpignan qui voudrait monter une piste de cross. Et c’est ainsi que se construit le projet du circuit d’autocross à la place des vignes.

   

Le 30 Avril 1976 a lieu la première course d’autocross officielle et est ainsi créé l’autocross d’Illibéris, ancien nom de la commune d’Elne. C’est également cette même année que Jean participe à sa première course au volant d’une 2CV Cross. Il est aussi amené à participer à de nombreuses démonstrations de cette discipline comme par exemple au Portugal de nuit où les organisateurs éclairent la piste avec plusieurs guirlandes d’ampoules !

Deux ans plus tard, il achète à Paris, une Golf GTI première génération pour ainsi la faire courir sur la terre. Mais malheureusement après une mauvaise course à son bord, il décide de la préparer pour les rallyes locaux. C’est naturellement qu’il disputera son premier rallye Terre de Marseille, le 30 Novembre 1980 : jour de son anniversaire. S’en suivra plusieurs participations à de nombreux autres comme le Rallye de Costa Brava, Vallespir, Roussillon, La Roque-d’Anthéron, …

  

Fort de sa passion, c’est en 1983 qu’il créé l’association sportive « St Cyp Tonic Auto Sport » qui consistait à réunir de nombreux membres (Castres, Outeville, Medinia, Saragossa, Port, Pistoley, …) au karting de Monsieur Lalande pour parler autos et des prochains rallyes à venir comme toujours les Fenouillèdes et le Costa Brava.

En 1989, Jean retourne à Paris mais cette fois-ci pour récupérer une très belle BMW M3 Evolution de 230 Chevaux chez un agent Citroën qui la présente d’en son showroom comme une perle rare. Il s’en séparera 10 ans plus tard avec regret afin de préparer pour les rallyes de terre, une Renault Mégane 2L Coupé avec laquelle il réalisera de beaux résultats lors d’un petit programme comme au rallye du Diois, de Cardabelle ou encore du Auxerrois.

                                      

Depuis 2004, Jean a repris le contrôle du circuit d’Autocross avec l’ASA Terre d’Elne et la Fédération Française des Sports Automobiles avec lesquels de nombreuses courses sont organisés par an et ramènent de nombreux fans de tout âge.

   

SA 964 RS
C’est en 2003 que Jean acquiert cette incroyable Porsche 964 RS de 1992 de couleur rouge Indien. Elle avait alors 53 000 kilomètres au compteur et on n’en compte seulement 60 000 à l’heure d’aujourd’hui.

   

Le plus incroyable sur cette auto, c’est le respect de l’origine. Elle est absolument identique qu’à la sortie de l’usine en 1992 avec ses quelques accessoires.

MAIS UNE 964 RS C’EST QUOI ?
C’est la descendante, 20 ans après, de la mythique 911 2.7RS, première vraie Porsche Sportive homologuée pour la route. La 964 c’est la même chose, tout ce qui est inutile est supprimé pour ne garder que l’essentiel avec des réglages aux petits oignons. C’est le rapport poids/puissance qui prime avec 260 chevaux pour 1 210 kilogrammes.